Wow !!! Je n’aurais jamais pensé avoir une démonstration aussi évidente de ce que signifie « Valoriser son rôle » une journée après avoir écrit un blogue sur le sujet… C’était pendant la finale du Championnat Mondial de Hockey Junior… Une fin de match absolument incroyable où les Canadiens ont remporté la médaille d’or grâce à un but compté avec 4 minutes à jouer dans la partie. Qui a compté ce but? Ça doit sûrement être Alexis Lafrenière… ou Barrett Hayton! Et bien non… Le héros de l’équipe canadienne s’appelle Akil Thomas… Akil qui? Akil Thomas !!! Tsé le gars qui a joué sur le quatrième trio pendant tout le tournoi et qui a passé 5 minutes sur la patinoire en finale!

En mission peu importe ton temps de glace
Comment est-ce possible? C’est bien simple… Akil Thomas a aiguisé sa lame pendant tout le tournoi… L’expression « Aiguiser sa lame » signifie être prêt pour aller au combat parce que je parle d’une lame d’épée. Comme un guerrier dans le temps… Aiguiser sa lame, ça veut aussi dire être patient, prêt à sauter sur l’opportunité quand tu vas avoir ta chance! Est-ce que tu penses qu’Akil Thomas boudait au bout du banc en se disant : « Je ne comprends pas pourquoi je ne joue pas plus souvent. Ça ne se peut pas! C’est quoi son problème à Dale Hunter ??? Il ne me donne pas ma chance… »

Il est resté concentré sur la tâche qu’il avait à accomplir à chacune de ses présences sur la patinoire. Il est resté confiant. Il est resté confiant parce qu’il n’avait aucun doute qu’il était un joueur exceptionnel et que ce n’était pas son temps de glace qui déterminait sa valeur. Il a gardé une bonne attitude et a été un bon coéquipier pendant tout le tournoi parce qu’il savait que la récompense collective surpassait n’importe quel exploit individuel. Il s’est dit : « Je garde une bonne attitude. Je reste patient. Quand je vais avoir ma chance, je vais faire la différence pour mon équipe. »

Évidemment, je n’étais pas dans la tête d’Akil Thomas. Je ne peux pas être certain à 100% que c’était son état d’esprit mais ça devait ressembler à ça… Sinon, il lui aurait été impossible de compter un but aussi important. Ça doit avoir été extrêmement difficile pour lui d’accepter d’avoir un rôle aussi limité. Il est capitaine de son équipe junior et il avait inscrit 44 points en 27 parties avec les IceDogs du Niagara dans la OHL avant son départ pour le championnat… Difficile mais faisable! En restant focus, imperturbable et confiant en ses moyens, Akil Thomas s’est assuré d’avoir son nom inscrit dans le grand livre d’Histoire d’Équipe Canada Junior. Personne ne va se rappeler dans quelques années qu’il jouait sur le 4ème trio… On va plutôt se rappeler qu’il a compté un des plus beaux buts du tournoi avec 4 minutes à jouer dans le match pour donner la médaille d’or au Canada.

Comment aiguiser ta lame pendant la saison
Ça se peut que tu n’aies pas le temps de glace que tu aimerais avoir dans ton équipe. Tu n’as aucun contrôle sur l’utilisation que le coach fait de toi. Ce que tu contrôles c’est ton attitude, tes efforts et ton état mental. C’est toi qui vas décider si tu te laisses déranger ou si tu décides de rester imperturbable prêt à aller à la guerre peu importe si tu fais une ou vingt présences pendant la partie.

Tu dois continuer de faire tes rituels. Tes habitudes non-négociables que tu as établi et qui vont te permettre de t’améliorer. C’est facile de faire des efforts quand ça va bien mais c’est quand tu continues à travailler comme un déchaîné même si tu rencontres de l’adversité que ça va vraiment payer. Tu dois rester calme, en contrôle de tes émotions et surtout te concentrer à tous les jours sur ce que tu contrôles et laisser aller ce que tu ne contrôles pas.

C’est là que tout se passe les amis… C’est tellement facile de se laisser déranger par des éléments hors de son contrôle au hockey ou dans tout autre sport d’équipe. Tu n’as aucun contrôle sur ton temps de jeu, sur l’opinion du coach ou avec qui tu joues. Concentre-toi à améliorer tes points faibles, à jouer dans ton identité, à garder une bonne attitude, à avoir une éthique de travail exceptionnel et à être un bon coéquipier. Il n’y a personne qui peut le faire pour toi et c’est ça que ça veut dire aiguiser sa lame! Sois prêt à aller au combat !!! Quand tu vas avoir ta chance, tu vas peut-être faire comme Akil Thomas et devenir le héros de ta propre histoire…

Si tu veux en connaître davantage sur le conditionnement mental… Suis-moi sur Facebook!