Le sujet que je vais aborder aujourd’hui, je voulais en parler en mars 2020… Je voulais t’en parler pour que tu sois prêt à tout casser pendant les séries éliminatoires! Et la pandémie est arrivée… J’attendais le bon moment pour en reparler et c’est la performance des Canadiens en séries qui me donne la parfaite occasion pour parler d’un sujet qui peut faire une grande différence pour la suite de ta carrière. Ça fait un peu plus de 3 ans que je travaille avec des joueurs de hockey pour les aider à progresser au niveau mental. J’ai trouvé un point commun à tous les joueurs qui connaissent du succès… Ils jouent tous dans leur identité! Ils savent ce qu’ils doivent faire pour avoir du succès et le font à toutes les fois qu’ils embarquent sur la patinoire.

C’est ce qui explique en grande partie les succès des Canadiens en séries. Tous les joueurs jouent dans leur identité. Eric Staal, Joel Armia, Tyler Toffoli, Cole Caufield, Ben Chiarot, Shea Weber, Joel Edmundson, Corey Perry, Brendan Gallagher… La liste de joueurs est longue. En fait, je pourrais tous les nommer en ce moment! Un gars comme Cole Caufield a insufflé une bonne dose d’énergie et joue de la même façon qu’il a joué toute la saison dans les rangs universitaires. La transition s’est faite sans difficulté parce qu’il a continué d’être le gars confiant en ses moyens, rapide, prêt à se mettre le nez dans le traffic, qui a une bonne vision du jeu et qui prend beaucoup de lancers. Est-ce que tu sais quel est le meilleur moyen pour savoir si un joueur joue dans son identité? Je viens tout juste de te le démontrer. Tu es capable de décrire son style de jeu en une minute!

Une des plus grandes qualités de plusieurs joueurs qui jouent dans la LNH c’est qu’ils connaissent leurs forces! Ils ne se compliquent pas la vie et portent toute leur attention à jouer comme ils l’ont fait toute leur vie. C’est bien simple. Ils savent de quelle façon ils doivent jouer pour garder leur place dans la meilleure ligue de hockey au monde.

Brendan Gallagher
Dans une de mes conférences, je parle de l’importance de jouer dans son identité et c’est Brendan Gallagher que je donne en exemple. À toutes les parties, tu peux savoir de quelle façon il va jouer. Une seule vitesse (à fond de train!), toujours dans le traffic, prêt à prendre des rebonds, intense, dérange l’adversaire, leader, guerrier… Ça ne prend pas trop de temps pour décrire Brendan Gallagher! Et ça fait vraiment longtemps qu’il a décidé quel devrait être son style de jeu pour réussir à jouer et connaître du succès dans la LNH. J’ai vu un reportage l’an passé à RDS où Gallagher mentionnait que son père lui répétait depuis qu’il était très jeune que ce serait un avantage pour lui d’être un petit joueur. Il n’a jamais pensé que ça l’empêcherait de réaliser son rêve et dès son jeune âge, il a développé le style de jeu qui fait sa marque de commerce aujourd’hui.

Corey Perry
Un autre bon exemple, c’est Corey Perry… Corey Perry fait un travail exceptionnel depuis qu’il est arrivé à Montréal. Qu’est-ce qui explique son succès? Il a tellement été un joueur dominant dans la LNH qu’il connaît la recette pour exceller! Il est encore le même joueur que lorsqu’il dominait… L’enclave c’est sa maison, des bonnes mains, une bonne vision du jeu, physique. Il dérange et est tout un leader. Il est moins rapide qu’à ses meilleures années mais ce n’est même pas un facteur. Il applique tellement bien sa recette à toutes les parties que même s’il manque un ingrédient, ça ne fait aucune différence!

L’adaptabilité
Plus tu vas progresser dans le monde du hockey et plus tu auras sûrement à t’adapter. Quand tu arrives au niveau professionnel, il y a beaucoup de joueurs avec des talents exceptionnels. Tu étais peut-être un très bon joueur offensif au niveau junior mais au niveau professionnel, tu dois t’adapter et montrer d’autres aspects de ton jeu. Plusieurs joueurs qui ont dominé dans le junior n’ont pas su s’adapter et ça été la différence entre jouer régulièrement dans la Ligue Américaine ou dans la LNH… Ton identité ne changera pas complètement mais parfois tu dois prendre conscience de ce que tu possèdes comme forces qui vont te permettre de gravir les derniers échelons. Qu’est-ce que tu préfères? Être un joueur étoile dans la Ligue Américaine ou un joueur de soutien dans la LNH… Si tu constates que ce ne sera pas possible de te rendre en étant un joueur offensif, poses-toi cette question :  « Quelles sont les forces et les qualités qui vont me permettre de devenir un joueur régulier dans la LNH? »

Je t’invite donc à écrire comment tu décrirais ton style de jeu en tant que joueur de hockey. Ton identité! Ce que tu es fier d’être comme joueur et que tu démontres à tous les matchs.

Ah oui… J’ai un dernier petit truc pour toi…. Quand tu seras en léthargie et que tu te sentiras perdu comme joueur, tu iras relire ce que tu as écris pour ton identité… On entend souvent dire : « Tu dois revenir à la base. » quand ça va mal. Et si revenir à la base voulait dire de recommencer à jouer de la façon qui t’a permis de connaître du succès partout où tu as joué… Tu le connais le chemin! Quand tu t’en éloignes, tu y retournes! Ce n’est pas plus compliqué que ça…

Si tu veux en connaître davantage sur le conditionnement mental… Suis-moi sur Facebook!